Productivité : quelles sont les extensions les plus utiles sur Google Chrome ? Reviewed by Philippe Jean Poirier on . [caption id="attachment_71034" align="aligncenter" width="706"] Crédit : 9to5Google[/caption] 2 décembre 2019 Quand on passe la majeure partie de sa journée sur [caption id="attachment_71034" align="aligncenter" width="706"] Crédit : 9to5Google[/caption] 2 décembre 2019 Quand on passe la majeure partie de sa journée sur Rating: 0

Productivité : quelles sont les extensions les plus utiles sur Google Chrome ?

Par

Crédit : 9to5Google

2 décembre 2019

Quand on passe la majeure partie de sa journée sur le Web, à chercher de l’information, à produire et à partager du contenu, il est important d’outiller son navigateur avec les bonnes extensions. Voici un survol des extensions « qui font sauver du temps », classées par catégorie.

1. Gestion des onglets

The Great Suspender ou OneTab : ces deux extensions suspendent les onglets inactifs que vous gardez ouvert « au cas où », mais qui bouffent de la mémoire et ralentissent votre navigateur à votre insu.

Toby: une extension pour faciliter le classement des marques-pages.

2. Le blocage de la publicité

uBlock Origin: il peut sembler paradoxal de bloquer les publicités quand on oeuvre en marketing… En même temps, les sources de distraction sont déjà suffisament nombreuses pour en plus se faire titiller par des voyages à rabais et des articles de sport en solde pendant que l’on travaille. Jetez un coup d’oeil l’extention uBlock Origin, une référence du genre.

Nuke anything reloaded, : quand le bloqueur de publicités ne suffit pas à dégager la vue, on peut ajouter cette extension permettant de faire disparaître le superflu d’une page que l’on veut imprimer.

3. Gestion des mots de passe

LastPass ou Dashlane: pour augmenter la sécurité de vos contenus et de vos données personnelles, en plus de sauver de précieuses minutes à réinitialiser les mots de passe perdus.

4. Recherche, saisie d’écran, indexation de page

Pocket, Evernote ou Notion : lorsque l’on doit faire beaucoup de recherches Web, vient un temps où les marques-pages ne suffisent plus. Les professionnels du Web choisissent une extension permettant d’enregistrer en partie ou en totalité les pages les plus intéressantes issus de leur recherche.

Nimbus ou Full Page Screen Capture: pour communiquer une information en procédant à une saisie d’écran.

5. Rédaction, communication, création de contenu

Grammarly : la référence pour la révision d’un texte en anglais.

Antidote : la référence pour la révision d’un texte en français.

Chromoji: pour ceux et celles qui sévissent sur les médias sociaux, en ponctuant tous leurs messages de visages souriants.

Marker: pour ceux et celles qui veulent signaler un problème sur une page Web ou un média social, en effectuant une saisie d’écran « commentée ».

Check my links : pour vérifier qu’il n’y a pas de liens brisés avant de publier un article.

6. Développement, design, analyse de site Web

Eye Dropper, WhatFont ou ColorZilla : pour identifier la couleur ou la fonte d’un site Internet.

Visual Inspector ou What Runs : pour décortiquer les composantes d’un site Web, sa fonte, sa couleur, mais plus largement, ses widgets et ses plugins.

Wappalyzer ou BuiltWith : quand on veut voir la mécanique sous le capot d’un site Web, on utilise une des ces deux extensions, qui détectent la technologie supportant le système de gestion, le serveur, la boutique en ligne et autres composantes du site.

Vous en avez d’autres à nous conseiller ? Écrivez-nous dans les commentaires de cet article👇.

Retrouvez sinon d’autres articles pratiques de ce genre dans notre rubrique « Boîte à outils » en cliquant ici.



Retour en haut de la page