Quelle part de votre forfait mobile est dépensée en publicité? Reviewed by François Nadeau on . Les internautes qui sont ennuyés par la publicité en ligne pourraient avoir une autre raison de ne pas apprécier les messages à caractère commercial apparaissan Les internautes qui sont ennuyés par la publicité en ligne pourraient avoir une autre raison de ne pas apprécier les messages à caractère commercial apparaissan Rating: 0

Quelle part de votre forfait mobile est dépensée en publicité?

Par

Les internautes qui sont ennuyés par la publicité en ligne pourraient avoir une autre raison de ne pas apprécier les messages à caractère commercial apparaissant sur leur appareil: le coût de téléchargement associé à ce contenu.

publicite-en-ligne-mobile

Une récente analyse du New York Times illustre la quantité de données consommées par le téléchargement du contenu publicitaire de sites de grands médias.

Sur les pages de plusieurs de ces sites (CNN, BBC, Fox News), la quantité de données nécessaires à l’affichage de la publicité est égale ou même supérieure à celle du contenu éditorial.

Sur certains, comme boston.com, le ratio publicité / contenu éditorial est quasiment de 4 pour 1.

En plus de consommer de la donnée mobile, produit peu abordable, la publicité sur mobile allonge également le temps de téléchargement. Sur une page comme boston.com, le contenu publicitaire prend environ 30 secondes à télécharger avec une connexion 4G.

Une montée en flèche des utilisateurs de logiciels antipub

Le nombre d’internautes qui utilisent des logiciels servant à bloquer la publicité en ligne est en forte hausse. Même si seulement 6% des internautes possèdent de tels outils, leur nombre a augmenté de 41% à travers le monde au dernier trimestre par rapport au même trimestre de 2014.

Pour l’instant, à peine 2% de ces internautes seraient sur mobile. La décision récente d’Apple de permettre le blocage de publicité sur iOS 9 risque toutefois de faire augmenter cette proportion, de même que des informations comme celles diffusées par le New York Times.

Un échec pour la publicité en ligne?  

Avec le temps, la publicité en ligne est censée se raffiner afin d’être de mieux en mieux ciblée.

Le souhait de plusieurs, annonceurs ou autres, est que la publicité devienne si bien ciblée et personnalisée qu’elle soit la bienvenue pour la majorité des gens qui la reçoivent.

Avec la montée rapide de l’utilisation des logiciels bloqueurs de publicité, force est de constater qu’il reste encore beaucoup de chemin à faire.

Photo: www.pro.clubic.com

Retour en haut de la page