Jeu vidéo: des classes de maître au MIGS15 pour soutenir la main-d’oeuvre qualifiée au Québec Reviewed by Communiqués de presse on . Le 27 octobre 2015 – Le Sommet international du jeu de Montréal (MIGS15) et TECHNOCompétences joignent leurs forces pour la toute première fois, afin d’offrir 1 Le 27 octobre 2015 – Le Sommet international du jeu de Montréal (MIGS15) et TECHNOCompétences joignent leurs forces pour la toute première fois, afin d’offrir 1 Rating: 0

Jeu vidéo: des classes de maître au MIGS15 pour soutenir la main-d’oeuvre qualifiée au Québec

Par

Le 27 octobre 2015 – Le Sommet international du jeu de Montréal (MIGS15) et TECHNOCompétences joignent leurs forces pour la toute première fois, afin d’offrir 13 classes de maître portant sur les enjeux de l’industrie du jeu vidéo.

migs15-logo

Les enjeux abordés lors de ces classes de maître seront l’expérience utilisateur, la science des données, l’écriture d’histoires complexes et bien d’autres. Celles-ci se tiendront les 16 et 17 novembre prochains dans le cadre du MIGS15 au Palais des congrès de Montréal.

Les classes de maître du MIGS15 abordent un contenu pointu, sélectionné par un comité aviseur de professionnels expérimentés travaillant dans les entreprises du secteur, et permet aux participants de renforcer leurs compétences.

Nous sommes heureux de pouvoir fournir à nos employés une chance de rencontrer des experts difficiles d’approche de manière aussi individuelle et poussée», soulève Martin Carrier, président de l’Alliance Numérique.

Warren Spector, auteur du tout premier Deus ex, Eric Peterson, un des piliers du financement participatif de Star Citizen, ou encore Keith Guerrette, le responsable des effets spéciaux sur les jeux de Naughty Dog : Uncharted 2 et 3 et The Last of Us, seront parmi les maîtres présents au MIGS.

L’industrie du jeu vidéo au Québec est en pleine forme et se démarque des autres secteurs d’activités avec un impact économique représentant 827 millions de dollars reliés aux dépenses d’exploitation du jeu vidéo.

Au Québec, cela représente quelques 10 000 emplois directs et indirects dans plus de 120 entreprises et une perspective de croissance de l’ordre de 7% par année à l’échelle mondiale.

Afin de soutenir l’incroyable croissance de ce secteur et les besoins de sa main-d’oeuvre qualifiée, il est crucial d’offrir aux travailleurs de l’industrie du jeu vidéo l’opportunité d’accélérer la progression de leurs compétences et des acquis transférables en milieu de travail. Il s’agit de l’occasion rêvée pour les professionnels du milieu d’accéder à des prestations uniques à moindre coût, notamment grâce au remboursement partiel du salaire des participants par TECHNOCompétences », souligne Martin Carrier, président de l’Alliance Numérique.

Le programme de classes de maître offre jusqu’à 60 heures de formation intensive pour un nombre limité de professionnels de l’industrie. La liste complète des classes de maître est disponible sur ce site.

À propos de l’Alliance Numérique

L’Alliance numérique constitue depuis 2001 le réseau d’affaires de l’industrie du jeu vidéo du Québec. L’Alliance compte parmi ses rangs la gamme complète des développeurs de toutes tailles du secteur du jeu vidéo et du divertissement numérique. L’Alliance agit également à titre d’interlocuteur privilégié de l’industrie auprès des pouvoirs publics. Sa mission est de soutenir la croissance et la compétitivité de ses membres afin de faire rayonner le Québec à l’international en tant que centre d’excellence en création, en production et en diffusion de contenu numérique interactif. Visitez www.alliancenumerique.com

À propos de TECHNOCompétences

Faire du secteur des TIC québécois un chef de file mondial par la qualité de sa main-d’oeuvre représente la vision de TECHNOCompétences, le Comité sectoriel de main-d’oeuvre en TIC. Depuis 1998, TECHNOCompétences est la référence en information sur le marché du travail, participe au développement des compétences de la main-d’oeuvre, valorise les métiers en TIC et contribue au renforcement et à l’amélioration des pratiques en gestion des ressources humaines du secteur.

Retour en haut de la page