Le futur de la publicité mobile? Des formats natifs, selon Facebook Reviewed by Aurore Le Bourdon on . Facebook a publié les résultats d'une étude menée pour déterminer quelle sera l'évolution de la publicité mobile d'ici 2020. Selon les conclusions de cette étud Facebook a publié les résultats d'une étude menée pour déterminer quelle sera l'évolution de la publicité mobile d'ici 2020. Selon les conclusions de cette étud Rating: 0

Le futur de la publicité mobile? Des formats natifs, selon Facebook

Par

Facebook a publié les résultats d’une étude menée pour déterminer quelle sera l’évolution de la publicité mobile d’ici 2020.

pub-mobile-native

Selon les conclusions de cette étude, l’avenir de la publicité mobile passera par des formats natifs, c’est à dire des publicités ciblées, adaptées aux applications et aux sites où elles sont distribuées, permettant des résultats plus qualitatifs que ceux obtenus avec une simple bannière, par exemple.

Une précision nécessaire, le terme «natif» ayant largement été galvaudé avec les années. L’étude a donc pris le parti de s’enligner avec la définition qu’en a donné l’IAB (Interactive Advertising Bureau), et qui a par ailleurs été adoptée par la Mobile Marketing Alliance:

un format qui assortit le style de la publicité au site ou à l’application où elle est diffusée, et non pas son contenu. Le ‘native advertising’ peut être acheté de façon programmatique alors que le marketing de contenu demande un travail éditorial».

Et le «native advertising», c’est exactement ce que propose Facebook via son réseau d’applications Audience Network (qui a commandé l’enquête auprès d’IHS).

Les principaux enseignements à retenir de cette étude sont les suivants:

  • En 2020, 75,9% de la publicité en ligne se fera sur mobile, atteignant 84,5 milliards $.
  • En 2020, 63,2% de la publicité mobile sera native, générant un revenu de 53,4 milliards $.
  • Le format publicitaire natif dans des applications tierces connaîtra un taux de croissance annuelle de 70,7% entre 2015 et 2020, représentant 8,9 millards $ et représentant 10,6% de la publicité mobile.
  • Le format natif engendre de 20 à 60% d’engagement supplémentaire que le display.
  • C’est en Amérique du Nord que ces formats sont les plus utilisés. Cependant, c’est la région Asie-Pacifique qui connaîtra la croissance la plus impressionnante: 177% par an entre 2015 et 2020.
  • C’est sur les applications sociales, les services et les sites d’actualités que l’on trouve le plus de contenus natifs publicitaires. Les jeux sur mobile sont plus frileux quant à l’idée de changer leur modèle.
  • Les principaux obstacles à une adoption massive du «native advertising» sont: la faible connaissance de ces formats, les limites technologiques pour les diffuser, le fait qu’il s’agisse de formats encore peu élaborés, et qu’il n’y ait ni tarification ni de moyen de mesure des résultats universels.

audience-network

 

Retrouvez l’intégralité de l’étude ici.

Source: www.blogdumoderateur.com

Retour en haut de la page