« Les entreprises vont devoir repenser la façon dont elles utilisent Facebook et Instagram » Reviewed by Kévin Deniau on . 20 mai 2019 Il y a quelques semaines, à l'occasion du F8, sa grand-messe annuelle, Facebook a annoncé de profondes modifications stratégiques sur ses plateforme 20 mai 2019 Il y a quelques semaines, à l'occasion du F8, sa grand-messe annuelle, Facebook a annoncé de profondes modifications stratégiques sur ses plateforme Rating: 0

« Les entreprises vont devoir repenser la façon dont elles utilisent Facebook et Instagram »

Par

20 mai 2019

Il y a quelques semaines, à l’occasion du F8, sa grand-messe annuelle, Facebook a annoncé de profondes modifications stratégiques sur ses plateformes. Quels sont les changements à retenir pour les entreprises ? On fait le point avec Francis Jette, formateur chez Isarta Infos et expert en stratégie sur les médias sociaux. 

Quels sont les éléments clés qui ont retenu ton attention lors du keynote d’ouverture de Mark Zuckerberg ?

Francis Jette : Le message qu’a lancé Facebook est vraiment clair et simple : les entreprises doivent repenser la façon dont elles utilisent actuellement le réseau social pour interagir avec leur clientèle.

Dans un premier temps, Facebook a bâti une place centrale où tout le monde se retrouve. Aujourd’hui, ils passent à une deuxième phase et veulent se concentrer plus sur un système comme des salons, où l’on pourra avoir des conversations plus privées.

Deux éléments ressortent de cela : les groupes et la messagerie vont devoir faire partie intégrante de la stratégie des entreprises si elles veulent conserver leur visibilité organique dans le fil de nouvelles.

« Le futur est privé » a-t-il notamment été annoncé d’emblée. N’est-ce pas en contradiction avec le modèle de Facebook ?

F. J. : D’un point de vue économique, on voit bien que Facebook arrive avec d’autres options pour monétiser sa base d’utilisateurs. Même dans la messagerie Messenger, il est désormais possible de faire de la publicité.

On peut aussi penser aux options de paiement en ligne ou dans les groupes. (NDLR : Facebook travaille aussi actuellement sur la création de sa propre crypto-monnaie).

Est-ce que ces annonces t’ont surpris ?

F. J. : Pas vraiment. Mark Zuckerberg avait déjà dressé les grandes lignes stratégiques de l’évolution de Facebook sur son profil en début d’année. Son keynote ne faisait juste que reprendre et concrétiser cela.

Par contre, là où j’ai été surpris, c’est qu’on a très peu parlé de Facebook Watch, sa plateforme vidéo, pendant le F8. Pourtant, une modification de l’algorithme a été annoncée pour améliorer la découvrabilité des vidéos. Ils veulent en effet toujours concurrencer Youtube.

Ce qu’il faut retenir de ce changement par rapport aux vidéos, c’est qu’ils veulent plus de vidéos de longue forme, c’est-à-dire de 3 minutes et plus, pour pouvoir générer plus d’interactions et que les utilisateurs les écoutent à plusieurs avec le nouveau système de Watch Party.

Leur objectif : que les utilisateurs regardent plus de contenus au complet et qu’ils reviennent pour en chercher d’autres. C’est une bonne leçon à retenir pour les créateurs de contenu et les gestionnaires de communauté.

D’ailleurs, quels seraient tes conseils pour les marques, après ces annonces?

F. J. : Il faut bien voir que Facebook est conscient de comment les gens consomment les contenus. On peut donc en déduire qu’ils se rendent compte en interne que les utilisateurs consomment de moins en moins le fil d’actualité et interagissent d’une autre manière sur l’application. C’est pour cela qu’ils prennent cette tangente.

L’effort doit donc être porté sur les groupes, la messagerie, comme je l’ai dit plus haut, mais aussi les Stories. C’est incroyable l’impact incroyable que cela a eu sur la popularité d’Instagram. D’ailleurs, on se rend compte après la mise à jour de l’application de Facebook que les stories prennent de plus en plus de place. Les entreprises devront donc en faire plus pour gagner en visibilité organique.

Un mot sur Instagram justement ?

F. J. : Oui, le changement stratégique le plus marquant qui a été annoncé, c’est l’apparition de plusieurs options pour que les gens puissent acheter directement à partir de la plateforme. Un onglet Shopping a d’ailleurs été ajouté et il est désormais possible de faire des réservations chez un commerce.

Ce n’est pas encore disponible pour tout le monde mais on voit qu’ils veulent faciliter le passage à l’action pour les marques. Il y avait déjà les tags de produit mais on voir bien que Instagram va aller encore plus loin… tout en restant sur la plateforme. Ces options de paiement vont arriver sur toutes applications comme WhatsApp ou Messenger.

Et que penser de la suppression des « J’aime » ?

F. J. : C’est en effet l’autre élément majeur : ils font actuellement un test pour supprimer les likes. Ils veulent voir si cela a un impact sur le taux d’engagement et les comportements des utilisateurs (et des influenceurs).

Dans mon cas personnel, j’ai vu la différence. Avant, j’avais le réflexe de regarder la photo puis le nombre de « J’aime ». Désormais, je me dirige plus vers la section commentaires…

Ne manquez pas les prochaines formations de Francis Jette sur les réseaux sociaux chez Isarta Fomations

Retour en haut de la page