Pourquoi l’email marketing reste un incontournable à l’ère des médias sociaux ? Reviewed by Justyna Grudnicka on . 30 août 2018 Isarta vous propose dans deux semaines, jeudi 13 septembre, une formation sur l’email marketing. Entrevue avec Giovanni Guillabert, le formateur et 30 août 2018 Isarta vous propose dans deux semaines, jeudi 13 septembre, une formation sur l’email marketing. Entrevue avec Giovanni Guillabert, le formateur et Rating: 0

Pourquoi l’email marketing reste un incontournable à l’ère des médias sociaux ?

Par

30 août 2018

Isarta vous propose dans deux semaines, jeudi 13 septembre, une formation sur l’email marketing. Entrevue avec Giovanni Guillabert, le formateur et spécialiste du marketing web, sur les techniques à mettre en place pour augmenter vos ventes et fidéliser vos clients en utilisant l’email marketing.

Quand on entend le terme d’«email marketing », on pense spontanément à ces innombrables publicités qui arrivent à notre boîte courriel. Commençons donc par les bases : qu’est-ce que l’email marketing ?

Giovanni Guillabert : La plupart des gens connaissent effectivement l’« email marketing ». Ce terme leur évoque tout ce que peuvent être les infolettres, les promotions ou circulaires qu’on va recevoir par courriel. Mais, le terme « email marketing » est beaucoup plus large et englobe tous les courriels que l’on peut envoyer et recevoir dans un cadre professionnel.

Comme je l’explique plus en détail lors de ma formation, il existe différents types de campagnes, en fonction de l’objectif que l’on souhaite atteindre. Une campagne d’email marketing peut servir aussi bien à faire la promotion d’un nouveau produit ou service (via des rabais, concours, etc.), tout comme à relancer des anciens clients.  Si l’objectif est la fidélisation, vous pouvez envoyer, par exemple, un  courriel pour souhaiter un joyeux anniversaire à vos clients. Autre exemple, les courriels qui servent à « éduquer » un utilisateur, et qui permettent d’expliquer à votre nouveau client comment utiliser votre logiciel ou votre solution.

On l’oublie souvent, mais l’email marketing, c’est aussi tous les courriels automatiques. Lorsque vous faites un achat sur Amazon, vous recevez automatiquement une confirmation d’achat et des promotions après quelques jours. Souvent, on ne va même pas le remarquer parce que nous sommes tellement habitués à en recevoir, mais en réalité, tout est planifié et réfléchi, il y a justement une stratégie d’email marketing derrière.

On peut aussi penser aux courriels permettant de faire de la « vente additionnelle » ou « vente croisée ». C’est-à-dire faire des suggestions d’achat qui sont liées au produit que le client vient d’acheter ou de consulter. Prenons l’exemple d’un client qui achète un matelas sur votre site web, vous pouvez lui envoyer automatiquement des suggestions de draps ou de coussins directement après son achat ou après quelques jours.

Quels sont les avantages de l’email marketing ?

GG: Ils sont nombreux. L’email marketing est vraiment intéressant parce que c’est une des techniques marketing les moins coûteuses et les plus accessibles. Il existe des outils, pour la plupart gratuits ou très peu coûteux, qui permettent de créer, gérer et évaluer ses campagnes d’email marketing de manière facile et rapide.

Aussi, vous recevez chaque jour beaucoup de courriels, ce qui vous permet de trouver facilement de l’inspiration et constater quelles sont les bonnes pratiques adoptées par vos concurrents et les géants du Web en matière de contenu, message ou design.

Enfin, généralement la majorité des personnes qui sont sur vos listes d’envoi sont déjà sensibilisées à votre entreprise. Si vous leur envoyez un courriel qui est bien travaillé, avec une bonne stratégie et un bon message, vous avez de grandes chances d’obtenir de bons résultats.

Après, comme toute technique marketing, l’email marketing tout seul ne suffit pas et je recommande de l’utiliser avec d’autres canaux en complément.

L’email marketing est-il toujours pertinent à l’ère des réseaux sociaux ?

GG: Les internautes utilisent aujourd’hui de nombreuses plateformes. Donc, si vous souhaitez les cibler, vous aussi, vous devez être présent sur ces différentes plateformes. Les médias sociaux sont donc toujours très pertinents étant donné le nombre d’utilisateurs. Par contre, votre message sera très vite noyé dans la masse et vous aurez plus de mal à vous démarquer. 

Si on prend l’exemple de Facebook, on est presque rendu obligé d’avoir recours à de la publicité payante pour avoir de la visibilité sur nos publications. On se rend compte que ça devient très difficile de toucher les utilisateurs si on ne paie pas.

En revanche, pour ce qui est de l’email marketing, comme vous envoyez vos courriels aux personnes que vous avez rencontrées lors des événements ou qui se sont inscrites d’elles-mêmes sur vos listes, eh bien, ces dernières sont déjà sensibilisées et vous aurez donc de bons résultats plus rapidement.

Quand on compare les statistiques que chaque entreprise peut avoir sur son site web, sa présence sur les médias sociaux et l’email marketing, on constate que l’email marketing offre généralement un meilleur retour sur l’investissement que les autres canaux marketing. Même si, je tiens à le répéter, tout est complémentaire et l’on recommande toujours une présence simultanée sur plusieurs plateformes.

Vous insistez beaucoup sur le fait de recueillir les adresses courriels de manière active, plutôt que d’acheter des listes de courriels.

GG: Effectivement, c’est une question que l’on me pose très souvent. Depuis mai dernier, la loi C-28 – la loi canadienne anti-pourriel, encadre toutes les pratiques liées aux communications numériques. Il est donc important de bien la connaître et d’appliquer les notions de consentement, d’identification et de mécanismes d’exclusion.

L’achat d’une liste de courriels venue de nulle part est donc une pratique à proscrire. D’ailleurs, l’utilisation de ce type de listes se révèle très peu efficace. En effet, vous pourrez constater des taux d’ouverture de courriels ou des taux de clics très faibles, et c’est logique puisque les personnes se trouvant sur ces listes n’ont pas donné leur consentement à recevoir vos communications à votre entreprise spécifiquement.

Recommandez-vous l’utilisation des outils tels que MailChimp ou Cyberimpact pour créer et gérer des campagnes ?

GG: Oui, tout à fait. D’autant qu’ils sont très faciles à utiliser. Tout a été optimisé pour que cela soit très intuitif. MailChimp ou Cyberimpact, par exemple, vont vous donner des conseils sur comment rédiger un objet pertinent, sur quels sont les types de campagnes qui fonctionnent le mieux, quels sont les designs les plus adaptés, etc.

De plus, la plupart de ces logiciels offrent des formules d’accès gratuit, selon le nombre d’envois ou de contacts, et même quand vous dépassez ce nombre, le prix reste peu élevé.   

Un autre point qui est très important : les solutions spécialisées ont des ententes spécifiques et respectent toutes les normes et lois en vigueur pour avoir le droit d’envoyer beaucoup de courriels en une seule fois à plusieurs personnes. Alors que si vous faites votre campagne vous-même, avec votre boîte courriel, vous allez  très vite être considéré comme du « spam ».

Quelles compétences sont nécessaires pour réaliser des campagnes d’email marketing ?

GG: A priori, n’importe qui pourrait faire une campagne d’email marketing. L’essentiel est de bien connaître ses clients ou ses prospects et d’être capable de se mettre à la place des personnes à qui l’on envoie les campagnes.

Certaines connaissances en marketing sont nécessaires afin de pouvoir planifier, lire et interpréter les résultats de la campagne. Ensuite, pour ce qui est de l’utilisation des outils disponibles, ils sont à la portée de toutes les personnes qui ont un minimum de connaissances en communication, marketing et vente.

D’ailleurs, pendant ma formation, je vais partager des conseils sur comment programmer sa première campagne, augmenter le taux d’ouverture des courriels et assurer le succès de ses campagnes d’email marketing. Pour les personnes maîtrisant déjà le sujet, je présente aussi les techniques plus poussés comme l’Automation ou la mise en place de tests A/B.

 

Vous êtes intéressé(e) par la formation de Giovanni Guillabert ?

Vous pouvez vous inscrire ici :

 



Retour en haut de la page