Et la compétence la plus recherchée en 2019 est… Reviewed by Philippe Jean Poirier on . 23 janvier 2019 D’année en année, les experts RH se prononcent sur les compétences les plus recherchées sur le marché du travail. Mais ce sont souvent les mêmes 23 janvier 2019 D’année en année, les experts RH se prononcent sur les compétences les plus recherchées sur le marché du travail. Mais ce sont souvent les mêmes Rating: 0

Et la compétence la plus recherchée en 2019 est…

23 janvier 2019

D’année en année, les experts RH se prononcent sur les compétences les plus recherchées sur le marché du travail. Mais ce sont souvent les mêmes qui reviennent : résolution de problème, esprit critique, créativité… Or, une « nouvelle » compétence semble se détacher du lot en ce début d’année 2019 : l’adaptabilité.

Le site Michael Page a ouvert le bal, la semaine dernière, en annonçant que « l’adaptabilité » sera la compétence la plus recherchée en 2019 :

Nos recherches démontrent qu’il y a une déconnexion entre les attentes des employeurs et la confiance des candidats en leurs propres compétences. Nous savons que les employeurs recherchent désormais des groupes de compétentes précises chez les candidats. […] Cette demande de nouvelles compétences nous démontre comment l’adaptabilité va devenir une compétente clé à mettre de l’avant en 2019. »

En d’autres mots, les travailleurs devront faire preuve d’adaptabilité pour compenser le fait que leurs compétences sont rapidement périmées. Un sondage mené par Michael Page le confirme d’ailleurs : 45 % des travaillés sondés affirment que les compétences requises pour leur emploi ont « significativement changé » dans les dernières années.

Nathalie Sabourin, CRHA experte en développement organisationnel et fondatrice de Groupe Sabourin Consult, abonde dans le même sens :

Le monde va très rapidement. Dans certains secteurs, on se rend compte que les connaissances deviennent périmées dans un horizon de 3 à 5 ans. On a aujourd’hui besoin de travailler en intelligence collective. Les gens seuls ne peuvent pas résoudre les problèmes par eux-mêmes. Ils doivent collaborer et s’adapter. »

Nathalie Sabourin

On remarquera d’ailleurs que l’adaptabilité a fait son apparition dans le palmarès des « softs skills » de LinkedIn, qui n’avait cru bon l’inclure l’année précédente.

Et il est aussi à noter que la « flexibilité cognitive », qui peut-être vu comme un synonyme de l’adaptabilité, est entré dans le top 10 des compétences à acquérir d’ici 2020, selon le World Economic Forum.

Je m’étonne d’ailleurs que la flexibilité cognitive ne figure pas plus haut que la 10e position », renchérit Nathalie Sabourin.

S’adapter en misant sur les compétences « transférables »

Malheureusement, les travailleurs anglais semblent avoir de la difficulté à saisir la présente opportunité. Le sondage de Michael Page révèle que moins de la moitié des travailleurs anglais (44%) identifient « l’adaptabilité » comme une de leurs compétences… Pire encore, seulement 15 % en font la promotion dans leur CV!

Pour développer leur adaptabilité, les travailleurs doivent cesser de subir le changement, pour au contraire devenir proactivif face à celui-ci », dit Gary Bolles, dans une vidéo sur comment développer des employés adaptables.

À une autre époque, explique le coach, un professionnel pouvait miser sur ses connaissances pour établir sa valeur. Or, de nos jours, comme les connaissances deviennent rapidement périmées, il est préférable de développer des compétences « transférables » pour maintenir son employabilité.

Bien qu’il existe une longue liste [de compétences transversales], il y en a 5 qui sont particulièrement précieuses pour développer son adaptabilité : le sens de l’initiative, la résolution de problème, la collaboration, l’esprit critique et, finalement, la prise de risque et l’expérimentation. »

C’est en travaillant sur ces 5 compétences « transférables » que l’on pourra demeurer pertinent dans son champ professionnel!

 

Découvrez nos autres articles pour développer votre carrière dans notre section RH, notamment :

Développement de carrière : Les 8 conseils de Pascale Dufresne pour rester motivé

Et vous, au travail, vous êtes plutôt « rêveur » ou « opportuniste » ?

Comment réussir à insuffler une culture de la formation et de l’apprentissage au sein de votre entreprise ?

A propos de l'auteur

Philippe Jean Poirier

Philippe Jean Poirier est un journaliste indépendant qui navigue entre l'actualité quotidienne et les sujets de société pour produire des textes qu'il espère à la fois personnels et pertinents. Courriel: pj_poirier@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page