La recette « secrète » d’Osedea : s’ouvrir à la diversité et soutenir les projets personnels des employés Reviewed by Philippe Jean Poirier on . Ivana Markovic, associée et directrice culture et talent de Osedea 21 juin 2022 Passant de 1 à 70 employés en une dizaine d’années, la firme informatique Osedea Ivana Markovic, associée et directrice culture et talent de Osedea 21 juin 2022 Passant de 1 à 70 employés en une dizaine d’années, la firme informatique Osedea Rating: 0

La recette « secrète » d’Osedea : s’ouvrir à la diversité et soutenir les projets personnels des employés

Par

Ivana Markovic, associée et directrice culture et talent de Osedea

21 juin 2022

Passant de 1 à 70 employés en une dizaine d’années, la firme informatique Osedea a su bâtir une culture d’inclusion et de diversité qui se reflète aujourd’hui dans ses politiques phares de ressources humaines. Son plus récent programme « Un + pour la famille », lancé le 4 mai dernier, en est le parfait exemple, puisqu’il a été conçu en tenant compte de la réalité des personnes s’identifiant à la communauté LGBTQIA+ et qu’il ouvre la porte à une plus grande participation des pères dans la vie familiale. Explications.

Commençons par le programme en question. Depuis mai dernier, les employés d’Osedea qui ont le projet de fonder une famille ont accès aux avantages sociaux suivants : une couverture des frais de fertilité à 80% jusqu’à un maximum de 20 000$, couverture à 80% des frais d’adoption locale ou internationale et la bonification du plan parental de 12 semaines payées à temps complet.

Chez Osedea, nous croyons que prendre soin de sa famille n’est pas lié à un genre, une orientation sexuelle ou un sexe biologique particuliers, explique Martin Colombe », président d’Osedea, dans le communiqué accompagnant l’annonce. C’est pourquoi nous offrons à tous les parents de l’entreprise une opportunité égale de fonder une famille, d’en prendre soin et de créer des liens avec leurs nouveaux enfants. »

La couverture sort de l’ordinaire, sachant qu’il y a seulement 12% des employés (américains) qui bénéficient d’avantages sociaux liés à la fertilité, selon un sondage de 2021 mené par Carrot Fertility auprès de 1 000 participants.

La diversité, l’équité et l’inclusion sont des valeurs primordiales pour nous, et notre désir est de placer l’employé au centre de nos décisions, explique Ivana Markovic, associée et directrice culture et talent de Osedea. Nous voulons ouvrir la discussion sur l’inclusion de la communauté LGBTQIA+ dans les plans d’avantages parentaux et, bien sûr, inspirer d’autres entreprises à emboîter le pas, afin de rendre notre société plus égalitaire face à cette étape de la vie.

En entrevue, Martin Coulombe explique être particulièrement sensible à cet enjeu, d’une part parce que lui et sa conjointe ont dû consulter en fertilité pour un de leurs enfants, mais aussi parce que le programme fait écho à la réalité de plusieurs membres de son équipe.

Nous sommes beaucoup impliqués avec la communauté LGBTQIA+. Nous sommes partenaires de Queer Tech Montréal. Beaucoup de gens de notre équipe s’identifient à cette communauté-là. Pour eux, avoir un enfant, ça implique nécessairement des coûts supplémentaires, en raison des traitements de fertilité ou des démarches d’adoption. Nous voulons faciliter la vie de nos employés dont le projet est d’avoir une famille. »

Une vie en dehors du travail

Martin Coulombe prend un pas de recul, et explique qu’une des valeurs importantes chez Osedea est de permettre aux gens de s’épanouir aussi bien au travail que dans leur vie privée. Il cite en exemple l’initiative « Dreams come true » lancée en 2018.

Dans ce programme, les employés qui ont cumulé deux ans de service bénéficient de vacances additionnelles, pouvant être combinées à des semaines sans soldes et une bourse de 5 000 dollars, pour réaliser un projet personnel.

Nous avons vu toutes sortes de projets : certains font un voyage, d’autres se marient ou rénovent leur maison. Le projet est à leur discrétion. Et ça n’a pas besoin d’être un projet d’envergure comme de monter le Kilimandjaro! »

Cette fois, l’idée est venue de ses années universitaires, où l’homme avait du temps… mais pas d’argent pour réaliser ses rêves. En plus de corriger cette « injustice » auprès de ses employés, Martin Coulombe voit une vertu évidente à ce programme créé conjointement avec Ivana Markovic.

Avant de partir, les personnes sont motivées par la préparation de leur projet; ils en parlent à leurs collègues, explique le président. Ensuite, ils vivent leur projet; ils apprennent et ils grandissent. Finalement, ils reviennent au bureau plus énergisés et plus engagés que jamais. »

Le président prêche par l’exemple. Pendant la pandémie, il a pris un mois de congé pour aller monter avec son frère le Delahi en Alaska. Quelques années plus tôt, il avait fait un voyage d’un mois en Nouvelle-Zélande avec sa conjointe.

Je me permets ces projets personnels et je veux que mon équipe en fasse autant. »

Un message aux pères

Lorsqu’il est question de congé parental, Martin Coulombe admet ne pas avoir toujours prêché par l’exemple. À la naissance de ses enfants, il n’a lui-même pas pris le congé alloué au père, puisqu’il était occupé par le démarrage de son entreprise.

C’est une chose qui m’a un peu déçu, admet-il. Je veux aujourd’hui qu’aujourd’hui tous mes employés puissent le prendre. Je pense surtout aux pères, qui ont tendance à ne pas prendre leur portion du congé parental. Il y a un aspect financier, mais il faut aussi que ça soit encouragé dans la culture de l’entreprise. »

Le président insiste sur ce point : il n’est pas normal qu’une entreprise ne puisse se passer d’un employé pour deux mois et demi (qui est la durée du congé offert par Odesea), qu’arrivera-t-il lorsqu’un employé tombera malade? demande-t-il.

Depuis l’annonce du programme, nous n’avons qu’un seul père qui pouvait se prévaloir du congé de 12 semaines et il a décidé de le prendre. C’est un petit échantillon… mais nous pouvons dire que, jusqu’à maintenant, 100% des pères ont pris le congé offert! Et nous en sommes très heureux. »


Découvrez nos formations :



Retour en haut de la page