Par où commencer quand on se lance dans le SEO ? Les conseils de la co-fondatrice de My Little Big Web Reviewed by Eugenie Delhaye - My little Big Web on . 10 mai 2019 Nous vous donnons toutes les semaines des conseils SEO sur Isarta Infos. Pour approfondir le sujet, la co-fondatrice de l'agence en marketing numéri 10 mai 2019 Nous vous donnons toutes les semaines des conseils SEO sur Isarta Infos. Pour approfondir le sujet, la co-fondatrice de l'agence en marketing numéri Rating: 0

Par où commencer quand on se lance dans le SEO ? Les conseils de la co-fondatrice de My Little Big Web

Par

e-delhaye

10 mai 2019

Nous vous donnons toutes les semaines des conseils SEO sur Isarta Infos. Pour approfondir le sujet, la co-fondatrice de l’agence en marketing numérique My Little Big Web, Eugénie Delhaye, vous proposer une synthèse des étapes à suivre  quand on commence dans le référencement.

Le SEO signifie Search Engine Optimisation, soit optimisation du positionnement d’un site dans les engins de recherche. Aujourd’hui, si l’on espère figurer parmi les 5 premiers résultats sur Google, il est indispensable de faire du SEO. En revanche, quand on débute dans le domaine, cela peut paraitre très intimidant car le SEO vient avec un lexique très spécifique et technique.

Nous allons donc vous expliquer par où commencer.

Optimiser le contenu de votre site web 

  • Les mots-clés

Tout commence avec les mots-clés, ces derniers étant connus comme étant la base du SEO. Il s’agit de trouver les mots-clés qui soient les plus pertinents et efficaces pour rejoindre votre clientèle cible.

Pour commencer, il faut se poser les bonnes questions comme, par exemple :

  • Quels sujets pourraient intéresser ma clientèle cible ?
  • Le volume de recherche est-il suffisant ?
  • Quelle est la compétition sur le mot clé ?

Ces points sont importants à clarifier en début de recherche pour adapter votre stratégie. Si de nombreux sites web sont positionnés sur le mot clé choisi, il pourrait être difficile pour votre page d’apparaitre dans les premiers résultats de recherche, surtout si votre site est récent et n’a pas encore de crédibilité sur Google.

Il faut donc privilégier des mots clés dont la compétition n’est pas trop élevée et dont le volume de recherche est important. Un outil très efficace pour évaluer ces deux facteurs est le Google Keyword Planner : c’est une plateforme créée par Google dans le but de trouver et d’évaluer des mots clés en fonction de leur volume de recherche et de leur compétition. Cette plateforme peut également vous proposer des alternatives au mot clé que vous avez entré.

Notez qu’à l’origine, cet outil n’était pas destiné au SEO mais à la publicité. Dans le cas où vous ne faites pas de publicité ou si le budget que vous dépensez par mois est faible, il est possible que cet outil ne vous donne pas de données très précises. 

  • Le titre, la méta-description, le contenu et les images

Une fois que vous avez trouvé le mot clé parfait pour chacune de vos pages, il faut l’intégrer dans le contenu de celles-ci et plus précisément dans la balise « title », la méta-description, le contenu et idéalement les images.

  • La balise title : il s’agit de la première chose que l’internaute va lire en effectuant sa recherche en ligne, d’où l’importance qu’il contienne le mot clé choisi. Cela garantira la pertinence de votre page dans la recherche effectuée.

 

Exemple de balise « title » et méta-description

  • Le contenu : il faut proposer à votre audience un contenu de qualité. Certes mais qu’est-ce qu’un contenu de qualité ? C’est un contenu intéressant, unique, simple à lire (orthographe, grammaire, style de rédaction), organisé avec des titres et sous-titres et surtout, un contenu destiné exclusivement pour les internautes et non pour le moteur de recherche. En d’autres termes, un contenu destiné à répondre à la question que se pose votre visiteur et surtout pas un contenu incompréhensible dont l’unique but de vous positionner sur Google.

 

  • Les images : il est également conseillé d’optimiser vos images afin qu’elles apparaissent dans les résultats de recherches d’images comme « Google Images ». Il suffit d’intégrer le mot clé (seul, inutile d’écrire une phrase entière) en tant qu’attribut alternatif de l’image. Certaines plateformes d’hébergement de site web telles que WordPress le propose déjà lorsque vous ajoutez une image à votre contenu. Attention, il faut que le mot clé soit en relation avec votre image. Si vous mettez une photo d’un chat et que vous indiquez comme mot clé « terrasse Montréal », ça ne sera pas pertinent.

 

  • L’optimisation pour les mobiles

Aujourd’hui, la majorité des utilisateurs d’Internet consultent le contenu web sur leur smartphone. Google a donc adapté son algorithme et intégré cette tendance dans les critères de positionnement.

Afin de décupler les chances de votre site web d’apparaitre dans les premiers résultats sur les moteurs de recherche, il doit être adaptatif. Cela implique un design qui s’adapte à l’écran d’ordinateur, de tablette et de smartphone.

La navigation, tout appareil confondu, sera par conséquent simplifiée et Google privilégiera votre site plutôt qu’un autre site web non responsive.

  • L’acquisition de liens externes

Pour montrer à Google que votre site web est digne de la première place dans les résultats de recherche, il est nécessaire de se faire connaître auprès d’autres sites en s’assurant que d’autres sites fassent des liens vers le vôtre. Cela s’appelle « l’acquisition de liens ».

Plus vous acquérez de liens externes, plus Google transférera l’autorité des sites qui font des liens vers le vôtre et les considérera comme étant des « votes de confiance ». Mais attention la quantité de liens ne suffit pas.

La qualité de ces liens a autant d’importance. Pour obtenir des liens externes de qualité, assurez-vous que le site qui héberge le lien vers le vôtre ait une autorité de domaine élevée (supérieure à 20/100) et que le texte d’ancre de votre lien soit pertinent avec la page de destination.

Optimiser la structure hiérarchique de votre site web

  • Faciliter la navigation par une structure organisée et intuitive

En ce qui concerne l’optimisation de la structure hiérarchique de votre site web, tout commence par la navigation. Google attribue une importance à ce que l’internaute puisse facilement naviguer entre toutes les pages du site. Une structure organisée, intuitive et compréhensible est donc de mise. Pour cela, voici quelques conseils à appliquer :

  • Le menu du site doit être clair, précis et situé en haut de chacune de vos pages web ;
  • Le bouton de recherche doit être placé dans le coin supérieur droit ;
  • Le logo se situe en haut à gauche et doit lier vers votre page d’accueil ;
  • Les boutons d’actions doivent être mis en avant et précis ;

Votre maillage interne (les liens que vous établissez entre vos propres pages) doit être impeccable. Chaque page doit contenir au moins un lien pertinent à une autre page afin, d’une part, de faciliter la navigation et d’autre part, d’encourager l’internaute à explorer votre site et à y passer plus de temps.

Le Fil d’Ariane est aussi d’une grande importance : il faut permettre à l’internaute de revenir sur ses pas facilement.

Tous les efforts pour simplifier la navigation de l’internaute seront récompensés par Google qui comprendra davantage l’arborescence de votre site web.

  • Les URLs

La qualité des URLs est également un critère à prendre en considération pour améliorer votre référencement naturel. Elle permet de mieux organiser votre site et facilite l’exploration des contenus en donnant des indications plus concrètes à l’utilisateur.

Il est conseillé d’intégrer le mot clé dans l’URL pour que celui-ci apparaisse en gras dans les résultats de recherches. Attention, éviter de changer volontairement vos URLs dans l’optique de rajouter des mots clés. Ce critère est pris en compte dans le positionnement mais une mauvaise gestion du changement d’URLs pourrait vous coûter plus cher que d’ajouter un mot clé dans vos URLs. Notez simplement d’intégrer un mot clé dans l’URL avant de publier votre page.

De plus, vérifiez que vous n’utilisez qu’une seule URL pour la même page. Sinon, cela conduira à une duplication de votre contenu qui engendrera la perte de qualité de votre page et affectera ainsi votre positionnement.

 

  • Google Keyword Planner notamment pour trouver des mots clés efficaces.
  • Google Search Console afin d’identifier les problèmes de votre site internet d’après Google et pouvoir les résoudre.
  • Google Analytics fourni un ensemble de données précieuses et très intéressantes à analyser à propos de votre site web.

Pour conclure, le secret pour obtenir un bon positionnement naturel dans les résultats de recherche sur Google c’est la persévéranceFaire du SEO une seule fois ne va pas impacter votre positionnement.

Ce qui est efficace, c’est de travailler votre SEO sur le long terme et de maintenir ses efforts afin de d’améliorer son référencement naturel pour atteindre la première place des résultats. Que vous décidiez de vous lancer seul ou de vous faire conseiller par une agence experte en SEO, il faudra du temps et de la persévérance !

Retour en haut de la page